Aller au contenu principal

Brest (29). Le Spernot - Parc d’activité

Résumé

Cette opération de diagnostic archéologique, réalisée sur un peu plus de 13,5 ha a permis de mettre en évidence plusieurs occupations anciennes. Dans la parcelle boisée EZ 104 un empierrement anthropique a été mis en évidence. Il reste a ce jour compliqué de conclure définitivement sur une interprétation et datation de celui-ci. Malgré l’existence éléments pouvant caractériser un monument mégalithique, comme les trois blocs dressés et le muret nord en pierres sèches, il reste hasardeux d’affirmer qu’il s’agit bien d’une construction funéraire. Deux secteurs on permis la découverte d’occupations datées de la protohistoire. La tranchée 30 conserve vraisemblablement les traces d’un bâtiment sans doute contemporain de ceux découverts lors du diagnostic de 2011 et attribué à la protohistoire sans plus de précision. La seconde zone (parcelle EZ 112) concerne la découverte d’une urne funéraire à décor estampé datée par radiocarbone de la fin du premier âge du Fer. Ce type de sépulture ne sont généralement pas isolées, ce qui laisse supposer la présence d’autres urnes. Celles-ci peuvent également être associées à des structures fossoyées, comme des enclos funéraires. Cela pourrait être le cas à Brest-Le Spernot. Une occupation antique de type habitat est supposée également dans le même secteur que l’urne funéraire de l’âge du Fer (parcelle EZ 112). En plus du mobilier céramique, une structure de chauffe à fonction métallurgique probable a été découverte. Un parcellaire vraisemblablement mis en place durant l’Antiqué a également été mis en évidence Pour la période médiévale deux occupations bien distinctes d’un point de vue chronologique et dans l’espace ont été mises au jour. La plus ancienne est caractérisée par deux structures de chauffe caractéristiques d’une activité métallurgique datée par radiocarbone des VIe et VIIe siècles. L’autre occupation médiévale mise en évidence est celle se situant au sud de la parcelle EZ 100 (tranchée 35). Il s’agit d’un bâtiment excavé associé à un petit enclos et d’autres structures. Il ressemble aux bâtiments connus pour la période médiévale sur des sites à proximité de Brest et généralement datés entre les Xe et XIVe siècles. Une attribution entre le XIIe et XIVe siècles est proposée pour le bâtiment du diagnostic. Seule une fouille de celui-ci et des structures associées permettra de le dater et de définir sa fonction.

Titre

Brest (29). Le Spernot - Parc d’activité

Auteur (Viaf)

n° du rapport

RAP04458

Date du rapport

2024

Éditeur - opérateur

Finistère. Centre dépatemental d'archéologie

Responsable de l'opération

Kergourlay, Anne

Type de l'opération

diagnostic préventif

Dates de l'opération

16 octobre au 8 décembre 2023

Code national de l'opération

056354

Localisation (GeoNames)

Statut du document

Disponible

Importance matérielle

1 vol. (131 p.) : ill. coul. ; 30 cm
31.2 Mo

Export